Archives des expositions


Hank Bull : Connexion  

Cet artiste établi à Vancouver transforme sa collection et ses archives en une installation sculpturale et une vue d'ensemble de sa pratique. L'exposition se penche sur les idées de paternité d'auteur distribuée et de communication-en-tant-qu'art en cette ère de la technologie de l'information.
 Image : Hank Bull, « manipulation de soi » avec Bill Gaglione, Anna Banana et inconnu, Vile Magazine, détail, 1979


Depuis les années 1970, l'artiste multimédia de Vancouver Hank Bull joue un rôle de liaison entre les artistes et les milieux artistiques à l'échelle internationale. D'abord inspirée par la musique expérimentale, l'art postal, Fluxus et les performances absurdes associées à Dada et à la pataphysique, une bonne part de sa pratique a été éphémère et dialogique, produite pour un public underground dans des contextes improvisés, dirigés par l'artiste. La performance, la communication et la création de réseaux ont donc souvent éclipsé la production d'objets matériels. Pourtant, ceux-ci ont joué un rôle important dans la carrière de Bull, comme documents, outils de communication, accessoires et objets esthétiques en soi. Hank Bull : Connexion examine les traces matérielles d'une vie vécue en tant que forme d'art en exposant la collection variée de l'artiste comme une installation sculpturale. Présentée en différents états d'ordre et de chaos, cette panoplie d'objets - accessoires de performance, photographies, vidéos, documents, technologie - met en évidence un réseau de relations avec des artistes et des milieux du monde entier. Elle incarne une pratique axée sur la collaboration qui fait constamment appel à la juxtaposition et à l'échange au-delà des frontières - qu'elles soient géographiques, temporelles, culturelles, politiques, disciplinaires ou psychiques. L'agencement d'objets créé par Bull, dans lequel un vase décoratif en céramique peut confortablement siéger à côté d'une pile de journaux politiques ou d'un accessoire de cinéma, reflète l'expérimentation de façons collectives de travailler, de vivre et d'être ensemble, qui se trouve au cœur de cette approche. Les liens entre des objets apparemment incongrus suscitent des associations inattendues tout en se prolongeant vers leur signification sociale élargie et leur histoire. Pour Bull, l'art est une manière d'être dans le monde, de réagir à la matière du social, d'improviser avec elle et de la sculpter. Connexion propose une notion élargie de l'artiste en tant qu'agent de liaison entre les gens.

En établissant des réseaux mondiaux avant l'avènement d'Internet et en explorant les possibilités de la communication comme forme d'art avec les premiers moyens de télécommunication, l'œuvre de Bull fait parallèle avec un changement mondial vers des interactions axées sur la collaboration, pluralistes et de plus en plus décentralisées de notre présent interconnecté. Dans ce contexte, la paternité distribuée des œuvres présentées dans Hank Bull : Connexion offre un aperçu d'une notion mouvante de l'individualité à un moment où le besoin de nouvelles collectivités se fait pressant.



6 juin 2015 - 20 septembre 2015