Archives des expositions




Quelle que soit la saison, le déplacement par voie maritime fait partie du mode de vie à l'Île-du-Prince-Édouard. Les cartes étaient essentielles au début de son développement. Les bateaux à glace rendaient la chose unique autrefois, aux yeux du monde extérieur. Les brise-glace ont fait partie des plans de voyage pendant presque un siècle. Les phares sont devenus une partie iconique du paysage.

Les eaux au large de l'Île-du-Prince-Édouard peuvent être dangereuses et la glace, instable. Les phares, les mats de signalisation et même les gaules pris dans un quai gelé étaient parmi les moyens pris pour tenter de rendre ces eaux plus sécuritaires. La mémoire des phares explore comment nous avons composé avec les eaux parfois dangereuses qui entourent notre douce île.

1 octobre 2011 - 11 mars 2012