Archives des expositions


David Askevold : Il était un fois dans l'Est

L'artiste néo-écossais David Askevold (1940-2008) compte parmi les artistes qui ont contribué le plus à l'essor de l'art conceptuel et de son enseignement. En 1970, au Musée d'art moderne de New York, il participe à Information, l'exposition fondatrice du conceptualisme en tant que genre.


L'artiste néo-écossais David Askevold (1940-2008) compte parmi les artistes qui ont contribué le plus à l'essor de l'art conceptuel et de son enseignement. En 1970, au Musée d'art moderne de New York, il participe à Information, l'exposition fondatrice du conceptualisme en tant que genre. Durant cette période, sa réputation grandissante incite Lucy Lippard à l'inclure dans son ouvrage, Six Years: The Dematerialization of the Art Object from 1966 to 1972, Rosalind Krauss à illustrer son travail dans son article, « Notes on the Index: Seventies Art in America », la revue allemande Extra à lui consacrer tout son numéro d'avril 1975, et la Documenta VII à Cassel en Allemagne à lui faire une place. Tout au long de ses quarante ans de carrière, il restera à l'avant-garde de l'art contemporain.
Askevold naît à Conrad au Montana. Après des études à l'université du Montana, au Brooklyn Museum Art School et à Kansas City Art Institute, il s'installe à Halifax en 1968 pour enseigner au Nova Scotia College of Art and Design. Au début des années 1970, son célèbre Projects Class était l'occasion pour des artistes, tels Sol LeWitt, Vito Acconci, John Baldessari, Dan Graham et Lawrence Weiner, de travailler avec ses étudiants, et de susciter l'attention critique sur sa ville d'adoption et sa manière inusitée d'aborder la création artistique.

L'exposition présente les diverses tendances de la pratique pionnière d'Askevold - sculpture et installation, film et vidéo, oeuvres photos-textes et photographies, images générées par ordinateur, y compris des oeuvres clés de chaque étape de sa carrière et des oeuvres en collaboration réalisées avec deux anciens étudiants, l'artiste de Los Angeles, Mike Kelley, et l'artiste de New York, Tony Oursler.

L'exposition est organisée par le Musée des beaux arts de la Nouvelle-Écosse avec le soutien du Programme d'aide aux musées du ministère du Patrimoine canadien, du Conseil des Arts du Canada et du Nova Scotia Department of Communities Culture, and Heritage.

17 mars 2012 - 3 juin 2012