Archives des expositions


Ruth Cuthand : Back Talk (œuvres créées entre 1983 et 2009)

Rétrospective de mi-carrière d'une des plus importantes artistes contemporaines de la Saskatchewan. Par l'humour, le conte et l'invective politique, Cuthand explore les interactions complexes entre l'identité autochtone et coloniale.


En tant qu'artiste, enseignante et activiste culturelle, Ruth Cuthand demeure une personnalité influente pour les artistes de la Saskatchewan ainsi que les artistes des Premières Nations du pays tout entier. Ruth Cuthand : Back Talk (œuvres créées entre 1983 et 2009) est la première rétrospective de mi-carrière de cette artiste cri de la Saskatchewan et la première à faire tournée à l'extérieur de la Saskatchewan. Pendant plus de 30 ans, Ruth Cuthand a remis en question les perspectives dominantes sur le colonialisme et les relations entre « colons » et autochtones dans une pratique marquée par l'invective politique, l'humour et un style délibérément brut.

Cuthand, qui est née à Prince Albert, en Saskatchewan, en 1954, a pour ancêtres des Cris-des-Plaines et des Écossais. Plutôt que de s'adresser aux médias dominants et à la société coloniale, ses œuvres leur répliquent insolemment; elles traitent des frictions entre les cultures, des failles de la représentation et des utilisations politiques de la colère au Canada.

La grossièreté stylistique de Cuthand convient à sa vision politique - une vision qui va à l'encontre du stéréotype du Canada, pays de politesse par excellence. Ses textes qui prennent souvent la forme de pochoirs rudimentaires sur images sont une des caractéristiques de son œuvre. C'est une parodie de Ia notion d'« Indien » illettré, salut à l'anonymat gouvernemental, qui s'adresse simplement et avec humour aux publics non-autochtones qui, autrement, n'y « comprendraient rien ».

La Loi sur les Indiens de 1876 a été adoptée en vue de protéger, civiliser et assimiler la population indienne. De nos jours, cette loi demeure un obstacle à l'amélioration des conditions de vie des Premières Nations et un système de gouvernance paternaliste exempt de toute transparence. L'œuvre de Ruth Cuthand remet la situation en question en exposant les injustices qui ont marqué les relations entre le Canada et ses Premières Nations, tout en proclamant fièrement son identité autochtone complexe et autodéterminée, indépendante de la Loi sur les Indiens.

Conservatrice, Jen Budney. Une coproduction de la Mendel Art Gallery et TRIBE Inc.

Dans cette vidéo, Ruth Cuthand et Jen Budney, la conservatrice de l'exposition, explorent l'exposition et traitent de la pratique de Cuthand. http://www.mendel.ca/2011/ruth-cuthand-artist-feature


9 juin 2012 - 7 octobre 2012
Légende : Sans titre 4, 2001, photographie en couleur sur papier. 
Collection de l'artiste