Archives des expositions


Construction de couleur

Cette exposition présente les œuvres abstraites tirées de la collection du Musée d'art du Centre de la Confédération, œuvres qui développent les éléments fondamentaux de la peinture - couleur, lignes et surface - au-delà de la toile rectangulaire conventionnelle. 


Pour les artistes, l'apparition en grand nombre de nouvelles techniques et de nouvelles approches de la fin des années 1960 offrait des possibilités sans pareilles - vidéo, multiart, minimalisme, art conceptuel, land-art. Ces changements s'accompagnaient d'évolutions sociales massives et, aux yeux de certains observateurs, dans cet environnement dynamique, la penture traditionnelle semblaient avoir atteint un cul-de-sac, sentiment exacerbé par le contexte d'un discours souvent simplificateur et contraignant entourant la forme artistique en Amérique du Nord. La peinture a cependant continué de prospérer. Préservant l'attention de la technique sur l'apparence visuelle de la couleur et de la surface, les artistes ont commencé à étirer, bâtir, déformer et repenser ses limites.

Au Canada, ce narratif date du moment où les peintres se sont distanciés des modes dominants de l'expressionnisme abstrait et du Colour Field Painting de manières différentes. Ainsi, Ron Martin a commencé à expérimenter avec la forme des toiles et avec l'expansion du modèle de peinture basé sur l'optique pour aller au-delà de la notion de la toile individuelle, perçue dans l'immédiat. En jumelant Conclusion et Transfer, une œuvre unique composée de deux toiles triangulaires identiques qui conservent l'apparence et la structure de l'abstraction aux contours nets, l'artiste a déplacé l'autonomie de la peinture unique dans un monde perceptuel plus vaste qui inclut le mouvement du spectateur .

Une autre toile divisée, Hommage à Fuller, de l'artiste du Nouveau-Brunswick Claude Roussel, incorpore éléments modulaires et sculpturaux à une forme hybride de peinture qui atteste de l'influence de l'architecte multidisciplinaire Buckminster Fuller. Traceur 638 échange chaleureux de Denis Cliff et les toiles modelées de Joseph Drapell épousent les innovations austères de Frank Stella tout en trouvant de l'agrément visuel dans la couleur et la texture. Enfin Ronald Kostyniuk et Zbigniew Blazeje ont tiré partie de l'héritage du constructivisme russe pour élargir les possibilités de la toile abstraite dans un espace physique. Finalement, dans les œuvres plus récentes, Robert Youds illustre une variation contemporaine de la peinture abstraite expansive qui a d'abord fait son apparition dans les années 1960, dans des œuvres qui allient la présence physique de la sculpture avec les effets de la lumière de couleur.

16 février 2013 - 7 avril 2013
Joseph Drapell, Au paradis, 1988, acrylique sur toile, Don de David Greenspan, Toronto, Ontario, 1995