Archives des expositions


VidéoZoom. L'entre-images

Sélection de vidéos créées par une génération d'artistes de la relève du Québec: Sophie Bélair-Clément, Olivia Boudreau, Jacynthe Carrier, Michel de BroinPascal Grandmaison, Frédéric Lavoie, and Aude Moreau


Vidéozoom. L'entre-images présente une compilation vidéographique d'œuvres de sept artistes du Québec qui ne se définissent ni comme vidéastes, ni comme cinéastes, mais bien comme artistes visuels motivés par l'exploration de l'image en mouvement. L'exposition, qui prend la forme d'une programmation réunissant toutes les œuvres sur un même écran, offre l'avantage de traduire des sensibilités partagées, de montrer des affinités pour une image souvent très soignée, de témoigner d'attentions à la présence sonore, de révéler des stratégies elliptiques et efficaces de l'image. Dans ces courtes vidéos se trouve abordée une variété de sujets touchant autant au politique, à la culture populaire, à l'imaginaire télévisuel et cinématographique qu'à l'image poétique. L'accent est mis tantôt sur la forme, tantôt sur la narration ou le contenu, mais le son, le temps, l'archive, le paysage et la performance constituent des éléments de composition entre lesquels ce qui nous est donné à voir se construit. Ce projet s'offre comme un aperçu, une ouverture, une brèche dans l'immense production d'images qui caractérise le monde actuel. Il faut voir les œuvres comme s'il s'agissait de regarder à travers une fente, une sorte d'entre-images, autant pour ce qu'elles représentent au sein des pratiques contemporaines, que pour ce qu'elles sont individuellement par leurs propres dimensions formelles et narratives : entre la vidéo et le cinéma, entre la pellicule et l'image numérique, entre la présence visuelle et la réalité sonore. Cette notion de l'entre-images, empruntée au théoricien Raymond Bellour, sous-entend que nous devons chercher en profondeur, creuser la surface des images, ne pas nous contenter de passer de l'une à l'autre distraitement. Dans l'entre-images, un langage prend forme, entre ce qui est perçu et nommé, entre ce qui est vu et désigné, entre le monde et l'art. Car aujourd'hui les images nous confrontent véritablement à ce qu'elles incarnent ou désincarnent, construisent ou déconstruisent, rééditent ou réinventent. Elles sont plus souvent une proposition qu'une démonstration et en cela, elles se font accueillantes.

La Fabrique d'expositions, Montréal
Collectif de commissaires formé de Julie Bélisle, Louise Déry et Audrey Genois

Exposition produite et mise en circulation
par la Galerie de l'UQAM (Université du Québec à Montréal) avec l'appui du Conseil des arts du Canada




25 mai 2013 - 15 septembre 2013
Michel de Broin, Trancher dans la noirceur, 2010, video HD, couleur, son, 4 min 23 sec.