Archives des expositions


Oh, Canada

Cet été, l'imposante exposition d'art canadien contempotain organisée par Mass MoCA sera présentée au Canada à la Galerie Sans Nom et à la Galerie Louise-et-Reuben-Cohen de Moncton, N.-B., à la Owens Gallery de Sackville, N.-B., au au Musée d'art du Centre de la Confédération de Charlottetown, Î.-P.-É. Cette expostion comprend plus de 100 oeuvres de 61 artistes et collectifs canadiens.
Lire la suite


Oh, Canada ne prétend pas définir un pays aussi vaste et aussi complexe que le Canada, mais, par le biais de plus de cent œuvres d'art, l'exposition donne un aperçu de certaines de ses pratiques et idées artistiques les plus notables, y compris, entre autres, de l'intérêt profond et continu pour le territoire, l'artisanat et l'identité. Au départ, pour Oh, Canada, nous avons retenu plus de 800 artistes de toutes les provinces et territoires. À l'issue de 400 visites de studio, nous avons choisi 61 artistes et collectifs, en nous concentrant davantage sur ceux qui sont moins connus à l'extérieur du Canada. Ces artistes viennent d'aussi loin à l'ouest que du Yukon, d'aussi au nord que du Nunavut et à l'est de Terre-Neuve et Labrador; ils sont de générations multiples et ils font appel à toutes les techniques, de la peinture à la performance.

Après avoir tenu l'affiche au MASS MoCA de North Adams, Massachusetts, pendant 10 mois, Oh, Canada est de retour au pays. Compte tenu du fait que la dernière biennale officielle d'art canadien date de plus de vingt ans, il est on ne peut plus approprié que les Canadiens puissent voir et apprécier Oh, Canada et décider d'eux-mêmes quelles seront les répercussions à long terme du projet; c'est aussi l'occasion parfaite pour une célébration au pays même. Il y a un certain nombre de nouvelles œuvres dans la version itinérante de Oh, Canada, y compris, dans certains endroits, de nouvelles commandes et des œuvres
populaires à découvrir ou redécouvrir. D'autre part, comme l'exposition originale occupait grosso modo 18 000 pieds carrés, il a fallu la diviser entre plusieurs
endroits pour lui conserver son intégrité. Ceci permettra aux spectateurs de vivre l'expérience inhabituelle de voyager entre plusieurs galeries et entre provinces pour voir une seule exposition tout en donnant à ces galeries l'occasion de travailler
ensemble à ce projet.

En fin de compte, Oh, Canada n'est qu'un cliché parmi tant d'autres possibilités, cliché qui a encouragé le dialogue, la discussion et l'exploration plus poussés de la portée et de l'excellence de l'art canadien d'aujourd'hui.


DENISE MARKONISH, COMMISSAIRE

26 juin 2014 - 21 septembre 2014


Brendan Fernandes, De ses mains, 2011, texte et néon